Publié le Laisser un commentaire

Trash the dress, la nouvelle tendance after wedding

Mariage : Trash the dress, la nouvelle tendance after wedding - Photo Med Bleucitronprod www.bleucitronprod.fr

“Trash the dress” signifie littéralement, “mettre sa robe à la corbeille”. (voire plus violent: “détruire sa robe”). Ceci est un phénomène qui arrive d’Outre-Manche, dans la lignée des wedding-planner ou des first-dance, modernisant l’univers plutôt classique du mariage à la Française.

D’où vient l’idée du Trash the dress ?

Bien souvent, une fois la cérémonie terminée, les belles robes et les costumes chicissimes, vont prendre place sur des cintres, dans les placards… rangés comme un souvenir….

Les concepteurs de Trash the dress ont donc réfléchi à un moment supplémentaire, en fin, en toute fin des festivités de mariage, qui permettrait d’utiliser de façon délirante les beaux atours du jour J, passé.
Le but du Trash the dress est d’immortaliser par un album-photos, le mariage.

Dans des décors iconoclastes, avec des mises en scènes dignes de scénario hollywoodiens ! Ce “point final ” aux cérémonies de noce doit être absolument farfelu, inoubliable, très personnel si le cœur vous en dit. L’ album dans ce cas, restera “confidentiel” !

Trash the dress, la mise en scène

A ce stade, peut importe qu’ensuite la splendide robe blanche soit tâchée, déchirée ! Au contraire, à vous d’inventer des histoires de folie ! Se mettre en scène une dernière fois avant de “mettre à la corbeille” définitivement la tenue de jeune mariée fraîchement “re-patronymée” !

Le Trash the dress reste un dispositif artistique

Le photographe va saisir selon vos envies et vos idées – abracadabrantesques si possible – des images fortes, des poses étranges, des atmosphères improbables autant qu’inoubliables.

L’objectif est incontournable : éveiller l’imagination pour fixer sur la pellicule une scénographie unique, loufoque, intrigante ou parfois… très personnelle. Mais ça, c’est vous qui décidez ! Les limites sont celles que vous vous imposerez, l’artiste photographe ne sera là que pour trouver l’alchimie d’un décor ( naturel, en studio, home sweet home, etc…) avec vos prérogatives.

 Trash the dress, qu’en dit-on ?

Ce qui ressort des premiers retours sur les Trash the dress est le paradoxe qui fait porter les tenues symboliques du mariage pour les raconter de manière décalée. Les séances photos langoureuses sur le sable chaud… c’est fini ! Dépassé, as-been ! Regards douceureux et ambiance à la praline…. Stop !

Aujourd’hui, les clichés sont effectués dans les hangars désaffectés, sur les toits, en piscine ou dans des lieux plus underground… Le résultat étant en priorité un “cadeau” des mariés à eux-mêmes, les photos peuvent rester “secrètes” ce qui induit que ( ô joie de la folie douce !!) aucun excès n’est vraiment interdit. Des photos qui seront pourquoi pas ensuite sur vos cartes de remerciements, en voilà une idée originale ! Alors, prêts pour une grande virée trash et déjantée ?

De nombreux prestataires mariage ( photographe, organisateur de cérémonie) promeuvent cette nouvelle tendance.
Renseignez-vous et… à vous le Trash the dress du siècle

Crédit photo Med Bleu citron prod www.bleucitronprod.fr

Allez pour finir une petite vidéo inspirante pour votre prochain Trash The Dress !

Laisser un commentaire